accueil | menu | plan | inscription | rédaction

LE COULOIR BRUXELLOIS - partis 2

ou, comment la BELGIQUE fut rattachée à la France.

JPEGEn exclusivité, pour nos amis européens, le futur Couloir Bruxellois. Rassurez-vous, cette voix sera réaménagée, conjointement au Réseau Express Régional (RER).
JPEGJPEGJPEGJPEG
Point de départ, la Gare Philippe & Mathilde. Cette voix royale fut testée, par les différents partis francophones. Notre Thésée, à ses moments Nicéphore Niepcien, tremblotant par l’abus de nicotine, nous a proposé quelques plaques argentiques. Ne connaissant pas grand monde dans les sphères politiques, je ne puis vous dire,le who is who de nos expérimentateurs.
JPEGJPEGJPEG Tic-tac, tic-tac, tac-tic, ... ou tactique .......... 13h26. Le quinze juillet, l’heure du choc. Le super-héros, Yves le terne , fort de ses 800.000 voix de préférence fait opposition. Le corps ceint, d’un grotesque collant bleu, faisant paraître une hypothétique vigueur d’homme d’État, notre Premier siffla trois fois. La percussion frontale fut foudroyante. Nous nous retrouvâmes gare Montparnasse. Rattachés, malgré nous, à la France.
JPEG

La date exacte de l’accident ferroviaire fut le 22 octobre 1895.

À propos de cet article

Publié le lundi 23 juin 2008

Par
Ulysse
Dans
Le blog d’Ulysse
Lu à
1101 reprises
Commenté
6 fois

  1. 1 par Dominique Juin 2008 à 09:28

    LE COULOIR BRUXELLOIS - partis 2

    Grand moment de lucidité belgo-ferroviaire.


  2. 2 Juin 2008 à 13:04

    la raieLE COULOIR BRUXELLOIS - partis 2

    L’après-coup épigraphique : Il est interdit de descendre avant la raie.
    Alexandre Brossacu,
    coiffeur pour trains.
    L’Aufhebung desprogienne.


    1. 3 par Ulysse Juin 2008 à 16:32

      la raieLE COULOIR BRUXELLOIS - partis 2

      cher Georg Willem,
      Schopenhauer fit remarquer que Hegel" mettait les mots et que les lecteurs devaient en trouver le sens ". Petit exercise pour vos nuits sans faim ( ah ah ) : si il y avait sous-semption et non sursomption, que la théorie pratique et la raison ne faisait qu’un pôle, à savoir comme le dirait mon ami Nietzche sur l’État " un monstre froid " Voilà beaucoup de " begriff " , un peu de " Geist " et pour moi, toujours aussi morbide beaucoup de " neeegatioon " ( tentative phonétique de mettre l’accent tonique des teutons ) Amitiés


      1. 4 par Ulysse Juin 2008 à 16:44

        la raieLE COULOIR BRUXELLOIS - partis 2

        Voilà, la bêtise vient de saillir à 16h32,fallait lire, il va de soi sous-somption et non sous-semption .

        repondre message


  3. 5 par Ulysse Juin 2008 à 15:34

    LE COULOIR BRUXELLOIS - partis 2

    à propos chre ami, notre homme Alexandre Brossacu s’est-il mis le doigt dans l’oeil. Lui et vous, n’êtes pas sans savoir que l’origine de l’expression est d’une vulgarité sans fond.L’oeil en argot signifie anus.Dès lors , se mettre le doigt dans l’oeil a pour signifié art..gothiqiue , de s’être trompper fortement, de pratiquer l’auto-sodomie. Il est vrai que l’on est jamais aussi bien servi que par doigt-même.amitès et prudences Ulysse


  4. 6 Juin 2008 à 23:47

    LE COULOIR BRUXELLOIS - partis 2

    Bon, je relis, puisque le bas nous interpelle, l’Anus solaire de Bataille. Un fond de culotte gnostique.



Sites référencés dans cette rubrique