accueil | menu | plan | inscription | rédaction

La biodiversité de la Plaine d’Ixelles menacée


Voir en ligne: La Plaine, un espace vert à protéger.

Une lettre reçue sur le blog du Quartier Européen, à propos d’un nouveau ravalement de la Commune d’Ixelles, celui du Campus de la Plaine, un "poumon vert qui abrite une biodiversité insoupçonnée" :

Nous vous envoyons ce mail car vous appartenez tous à des associations et comités de quartiers de la commune d’Ixelles et que l’espace vert qui est menacé s’avère être le plus grand espace vert de la commune d’Ixelles.

Carte des terrains menacés en 2010. Google Maps. {JPEG}

Le problème n’est donc pas intra-universitaire, ni intra-ULB, car n’importe quel Bruxellois peut, et devrait, prendre position contre la destruction des espaces verts, quelque soit la commune dans laquelle ils se trouvent. Il s’agit d’un patrimoine naturel commun et qui transcende toutes les frontières linguistiques, ethniques, etc...

Depuis leur vente par l’ULB en 2006, les espaces verts du campus de la Plaine sont menacés par des projets immobiliers. Or il s’agit du plus grand espace vert de la commune d’Ixelles et d’un refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales.

Nous désirons vous informer de la création d’un site internet dans le but de donner voix à ceux qui contestent la destruction de ces espaces verts et pour donner plus de visibilité à l’enjeu écologique. Cartes, enjeux, listes des espèces y sont présentées exhaustivement. http://laplaine.jimdo.com/

Car si ces espaces verts doivent disparaitre autant qu’ils le fassent dans le bruit, le fracas de la contestation et de l’opposition et non pas dans l’indifférence et l’ignorance. Les gens doivent prendre conscience qu’il s’agit d’une perte importante pour l’environnement et la biodiversité en milieu urbain.

Il existe également une pétition sur le site pour montrer aux décideurs qu’énormément de personnes s’opposent à cette destruction (riverains, étudiants, professeurs,...).

Certaines espèces de plantes sont protégées par l’arrêté royal du 16 février 1976 (Ophrys apifera, Listera ovata, Epipactis helleborine) et leur présence a été confirmée officiellement par Mme Saintenoy qui a entré son dossier à l’IBGE.

Nous vous demandons votre aide et votre soutien pour protéger ces espaces verts uniques et indispensables pour la faune et la flore au sein de la commune d’Ixelles.

Le principal obstacle est le manque de visibilité de la Plaine, il faut donc informer le maximum de gens et que ceux-ci se fassent leur opinion d’eux mêmes en visitant le site internet. Nous vous serions donc très reconnaissants si vous pouviez diffuser au maximum autour de vous l’information ainsi que l’adresse du site.

Je vous remercie d’avance pour votre aide

Hicham ELZEIN Etudiant en agronomie MA2 à l’ULB

Le site est bien documenté et comprend des listes des arbres remarquables, des mammifères, oiseaux et espèces végétales remarquées sur le site.

À propos de cet article

Publié le lundi 14 mars 2011

Par
Ariane
Dans
Le blog de vos petites et longues phrases
Lu à
530 reprises
Commenté
1 fois
Mots clés:
Immobilier Spéculation immobilière Arbres Commune d’Ixelles Environnement Histoire de Bruxelles Ixelles

  1. 1 Mai 2012 à 09:03

    La biodiversité de la Plaine d’Ixelles menacée

    Salut,

    Une fois de plus, la ville se montre très généreuse vis-à-vis les eurocrates.

    Les édificent une crèche (pour leurs enfants), un hôtel et des pieds-à-terre hyperchers.

    Merci la ville !