accueil | menu | plan | inscription | rédaction

En 1888, lorsque James Ensor se rendait au 20 rue Vautier, il attendait le retour de la famille Rousseau dans la pièce de devant, au rez de chaussée, et il dessinait : les meubles, la cheminée et la vue par la grande fenêtre. Sur le trottoir d’en face, il y a des réverbères au gaz, puis deux érables sur le talus du Parc Léopold. On devine la chaussée de Wavre en contrebas. La maison de l’angle de la rue du Viaduc est très présente. Petite fille, j’étais l’enfant de la maison et j’ai pu observer les gestes de l’allumeur de réverbères.

Claude-Marie Wodon (propriétaire du 20 rue Vautier)

Le Réverbère de James Ensor

À propos de cet article

Publié le lundi 10 décembre 2007

Par
Claude-Marie Wodon
Dans
La rue Vautier de Bruxelles, de Genève et de Saint-Nazaire, et leur quartier
Lu à
1519 reprises
Mots clés:
Arts Histoire du Quartier Léopold et européen de Bruxelles