accueil | menu | plan | inscription | rédaction

"Le tri ça commence tôt"


Le thème écolo fait décidément marée basse sur notre civilisation ! Plongée dans un dossier du ligueur intitulé “le tri, ça commence tôt” (www.liguedesfamilles.be), je médite sur le concept du compost d’appartement. L’idée d’élever des vers à compost ne m’enchante guère. J’ai toujours été contre les animaux d’appartement. L’idéal serait un compost de rue, ou de quartier. Y en-a-t’il à Etterbeek ?

Je nous imagine déjà descendre chaque jour la rue, balançant gaiement notre seau à compost, en saluant tous les voisins. Ca crée des lien ce type d’initiative. Et puis j’aime ce genre de petits gestes réguliers. Oscar aussi. On s’y accroche pour ne pas se perdre.

Hier soir, une émission radio sur le tri des déchets a élucidé une question que je n’étais apparemment pas du tout la seule à me poser. Pourquoi les camions-poubelles mélangent-ils les sacs bleus et jaunes ? (Oscar est fasciné par les lumières de chantiers qui surplombent leur gueule béante, j’ai donc eu tout le loisir de les observer). D’après la représentante de Bruxelles-propreté intervieuwée ce jour-là, la benne ne les broie pas tout à fait, et les déchets sont retriés à l’arrivée, pour limiter le coût des tournées !

Afin d’y mettre du mien question économie d’énergie (pour le climat et le portefeuille), j’ai mesuré ma consommation de gaz et d’électricité sur 15 jours. D’après mes calculs : x36 (1 an), (x 10,5 pour transformer m3 de gaz en kw/h) + frais de location compteur + frais d’abonnement + frais de distribution + transport + différentes cotisations légales, je paie une consommation d’électricité et de gaz (une moyenne basée sur le nombre de membres du ménage) trop élevée.

Cela dit, dans l’appartement que je loue, je paie une fortune en chauffage, même quand je ne chauffe pas, parce qu’il s’agit de mazout, qu’il y a des frais d’entretien, et que le relevé des caloribels connaît une grosse marge d’erreur... Pour faire des économies, je devrais donc vivre dans le froid. Heureusement que le système a ses avantages : quand les voisins chauffent, ils chauffent mon appartement en passant.

Reste l’eau. Ma consommation est excessive malgré que je ne tire pas la chasse après chaque pipi, que je ne prends pas de douche tous les jours,... Mais, je change mon fils à l’eau (chaude), je lui donne un petit bain tous les jours ou tous les deux jours, et je ne vois jamais la fin des lessives et de la vaisselle.

Le temps que je vous raconte tout ça, Oscar s’est amusé à imiter le camion-poubelle, en mélangeant cartons et bouteilles. Ai, ai, Ma cuisine ressemble à une décharge municipale. Ca commence mal.

Frank Pé {JPEG}

À propos de cet article

Publié le vendredi 1er février 2008

Par
Ariane
Dans
Le blog d’Ariane
Lu à
1026 reprises
Commenté
1 fois
Mots clés:
Énergies renouvelables Libéralisation du marché de l’énergie

  1. 1 par marie Juin 2009 à 21:53

    "Le tri ça commence tôt"

    hello comme je l’ai trouvée tres sympa,j’aimerais me servir de votre image pour illustrer mon groupe "T’sais pas c’est quoi une poubelle ???"ai-je votre permission ? merci a bientot
    Marie