accueil | menu | plan | inscription | rédaction

Mobilité : de la stib au vap et au gal

D’autres façons de voir le paysage

J’ouvre Le Soir sur internet et je lis de tristes nouvelles pour la mobilité bruxelloise : augmentation probable du billet Stib à 2 euros, voire 2,50 si acheté dans le véhicule, et une étude récente qui critique la refonte du réseau Stib, rendant les trajets plus pénibles (plus de correspondances vers le centre pour 1 quart des Bruxellois).

Pour ma part, depuis que j’habite la campagne, je roule en voiture... Cela fait deux ans maintenant que je dépense une fortune en achat de vieilles voitures, taxes, essence et réparations... Alors que j’ai partagé la voiture pendant un an avec une voisine, et que je me déplace en train pour les grands trajets.

En panne depuis deux semaines, j’ai découvert que l’offre de bus entre mon village et Huy, la ville la plus proche, où je travaille a été augmentée, (il n’y a cependant toujours pas de bus le dimanche, peu le samedi et jamais au delà de 20h), et qu’il existe désormais un système de taxis sociaux créés par le Gal "Pays des Condruzes", et une réflexion sur les VAP (voitures à plusieurs) une autre façon de lever le pouce qui existe déjà à Bruxelles, Louvain-La-Neuve et la Hulpe.

À propos de cet article

Publié le samedi 15 octobre 2011

Par
Ariane
Dans
Le blog d’Ariane
Lu à
211 reprises
Mots clés:
Politique belge Circulation routière Région de Bruxelles-Capitale Environnement Vélo Wallonie