accueil | menu | plan | inscription | rédaction

Soutien aux radios FM associatives non commerciales françaises

Chronique d’une mort annoncée

J’aime écouter Campus, Air Libre et Panik. Cet appel concerne leurs équivalents français. Je l’ai reçu hier par e-mail. Le débat sera sans doute bientôt belge aussi puisqu’une une directive européenne demande l’extinction de la diffusion radiophonique en bande FM dans toute l’Europe d’ici 2012.


Les radio associatives non commerciales se préparent à disparaitre si
l’on ne fait rien pour elles.

JPEG

En effet, le C.S.A. lance un projet visant à passer la bande FM en
numérique et ainsi créer la RNT (Radio Numérique Terrestre).
Ce projet condamne à terme les radio associatives non commerciales
puisque le coût du passage de la FM en numérique sera insurmontable pour
la plupart d’entre elles. Les subventions ont plus tendance à descendre
qu’à remonter à l’heure actuelle. De plus, les postes récepteurs de radio seront plus chers et la
réception de moins bonne qualité audio. En effet, la norme de diffusion
choisie répond plus à des critères économiques que pratiques.

Ceci n’est qu’un condensé maladroit de tous les problèmes lié à la RNT.
Mais si vous voulez soutenir un des derniers média accessible à tous et
donnant la parole aux minorités, au mouvement social, aux associations,
aux défricheurs sonores et autres alternatives, vous trouverez tous les
renseignements ainsi qu’une pétition à signer sur :

http://radiosenlutte.free.fr/

Merci de signer de faire signer et de passer l’information si vous tenez
à ce qu’un des derniers espace d’expression libre reste vivant.

À propos de cet article

Publié le vendredi 12 septembre 2008

Par
Ariane
Dans
Le blog d’Ariane
Lu à
346 reprises
Mots clés:
Arts Politique belge Radiophonie