accueil | menu | plan | inscription | rédaction

Voyage dans le futur

rêvé pour Bruxelles par le PDI

Mon échec amoureux avec Edouard, l’eurocrate de mes rêves, m’est resté sur la patate. Nous nous étions quittés sur un désaccord à propos du PDI (Plan de Développement International de Bruxelles).

Aujourd’hui, lourde de ces souvenirs, mais décidée à pouvoir encore mieux argumenter ma position sur le PDI, j’ai rendez-vous avec le Nova pour participer à une balade en bus sur quelques zones stratégiques visées par le Plan.

Quelques heures plus tard, j’étais métamorphosée, rassasiée de soleil et de savoir, après une belle promenade à travers le quartier Midi, un bain de soleil dans le terrain vague de Tour et Taxis et une visite de la réserve naturelle du Moeraske. Y avait même la télé et des commentaires micro dans le bus ! De vraies petites vacances.

JPEG - 197.6 ko
Tour et Taxis, une réserve foncière aux mains du privé

Pour ceux que ça intéresse voici quelques notes prises tout au long de l’après-midi, lors de l’intervention de différents représentants d’associations de quartier, sur le PDI, mais aussi sur leur questionnement par rapport au rapport de force dont disposent les habitants dans ce type de débat.


Evolution et origine du PDI

un rapport de la firme PWC commandé par le cabinet Piqué, et sorti fin 2007.
une feuille de route rédigée parle cabinet Picqué, qui résume le rapport.
le PDI, une plaquette d’information d’une quinzaine de pages destinée au marché Immobilier.

Valeur légale

Le PDI n’a aucune valeur légale : ce n’est ni un PDR, ni un PRAS, ni un PCD, ni un PPAS [1]. Il s’agit d’un "projet de ville" qui existe en parallèle et de façon assez contradictoire quant au contenu, au PRD existant.

Un débat à son sujet au Parlement Régional a débouché sur un consensus autour de l’opinion suivante : "Enfin Bruxelles a de l’ambition". L’opposition s’est manifestée sur des questions de financement et de mise en oeuvre, mais non sur le fond.

But

Attirer le financement international et doter Bruxelles de grands équipements comme un stade, un centre de congrès, un shopping center de 60000 m2, ... selon un modèle international, basé sur la concurrence entre les grandes villes, et sur base d’un financement par le partenariat public-privé.

Le Plan s’attarde plus spécialement sur certaines zones considérées comme réserves foncières ou à valeur stratégique (les ZIR). Il confirme ou invente de nouveaux plans pour celles-ci. Le PDI confirme un mode de fonctionnement basé sur le citymarketing, au service premier de l’investisseur immobilier.

Pourquoi ?

Ce plan répondrait à une certaine pression d’un marché immobilier quant à l’ouverture des réserves foncières de la ville. Et ce alors que la ville ne sait que faire de son million et demi de m2 de bureaux vides.

Où en est-on ?

Il existe à ce sujet une charte entre la ville et la région mais qui n’a connu aucune publicité.

La Région a engagé une firme conseil pour définir l’identité bruxelloise afin de lancer une campagne de citymarketing entre autres sur www.demainbruxelles.be

On en saura plus lors de la déclaration de rentrée de Charles Picqué.

La parole des habitants

Problème de la portée de la parole des habitants face à un discours d’experts.

Au plus le pouvoir public donne la parole aux habitants au moins il assume son rôle de représentant de la population.

Au plus l’habitant négocie, au plus il fait des concessions. Il finit par être messager de faux-projets.

De la même manière certaines expressions chères aux habitants peuvent être récupérée dans une toute autre logique. Exemple : mixité sociale=mixité bureau-commerce-logement.

Toute négociation s’inscrit dans un rapport de force dans lequel le problème de la maîtrise du foncier joue un rôle considérable. Les habitants se retrouvent souvent face à un promoteur qui veut valoriser son bien.

Pour des informations plus complètes sur le PDI :
http://www.bruxellesvilledurable.be/
http://www.quartier-midi.be/?page_id=280
et le site officiel du PDI :
http://www.demainbruxelles.be/

Lors du Plein Open Air du Cinéma Nova] dédié au développement international de Bruxelles, quelques court-métrages ont été réalisés par PTTL sur certaines des zones visées par le PDI.

Vous pouvez les visualiser aux adresses suivantes :
Gare de l’Ouest, PTTL
http://www.dailymotion.com/swf/kvsE...
Tour et Taxis
http://www.dailymotion.com/swf/k29W...
Neerpede
http://www.dailymotion.com/swf/k7ht...

[1Plan Régional de Développement, Plan Régional d’Affectation du Sol, Plan Communal de Développement, Plan Particulier d’Affectation du Sol

À propos de cet article

Publié le dimanche 5 octobre 2008

Par
Ariane
Dans
Le blog d’Ariane
Lu à
1021 reprises
Mots clés:
Urbanisme Politique belge Région de Bruxelles-Capitale Politique européenne

Galerie

Un stade sur le site de la gare de Schaerbeek Formation ? Un stade sur le site de la gare de Schaerbeek Formation ?
Octobre 2008 JPEG - 148.7 ko - 1536x2048 px