accueil | menu | plan | inscription | rédaction

LE PARC LÉOPOLD EST-IL EN DANGER ?

Pour une meilleure compréhension du phénomène foncier au sein du Parc.1/4


La profonde consternation dans laquelle nous a plongé le projet de transformation "façadiste" de l’ancien Institut Eastman en Maison de l’Histoire européenne n’est pas seulement relative à l’idée que nous nous faisons de la conservation d’un patrimoine architectural déjà particulièrement vandalisé à Bruxelles. Elle se nourrit également du constat que nous nous faisons par rapport à la poursuite du grignotage d’un espace public de grande valeur par les activités directement ou indirectement liées à la présence du Parlement européen au sommet de la colline. A une fréquentation que nous souhaitons toujours plus accueillante aux populations des quartiers que nous habitons encore, l’usage de l’espace public pourrait évoluer vers une spécialisation européenne excluante comme c’est déjà le cas pour l’ensemble du quartier Léopold en train de devenir européen.

Après le déclassement d’une partie du parc pour permettre la construction du bâtiment de l’Hémicycle, après l’occupation de la bibliothèque Solvay par les activités des grands lobby internationaux, après l’installation de la représentation de Bavière dans l’Institut Pasteur et maintenant la réalisation du nouveau Musée, c’est tout un secteur stratégique du parc qui s’enferme dans une fonction européenne qui n’a pas encore su démontrer sa capacité à s’ouvrir à tous les publics et en particulier à ceux qui ont accepté de l’accueillir en leur sein.

Pour une meilleure compréhension du phénomène foncier et des préoccupations que cela suscite en nous, nous vous proposons une petite série d’articles retraçant l’histoire du développement du Parc Léopold. Nous pointerons quelques sites stratégiques qui ont été l’enjeu de ce classement patrimonial et qui ont à nouveau bousculé le statut de ce Parc. Mais retrouvons d’abord quelques repères historiques, du Domaine Eggevoort à l’installation du Parlement européen.

La vallée du Maelbeek

*1819. La famille Dubois de Bianco rachète le domaine d’Eggevoort qui couvre alors une dizaine d’hectares

*1830. Urbanisation du quartier Léopold dans la vallée du Maelbeck

*1851. Concession du domaine à La Société royale de Zoologie, d’Horticulture et d’Agrément et création du Jardin zoologique

*1860. Édification du couvent des sœurs rédemptoristes sur les hauteurs du Jardin zoologique

*1877. Faillite du zoo. Transmission du Parc à la ville de Bruxelles et de sa partie haute à l’État

*1880. Apparition de l’appellation “Parc Léopold”

*1881-1888. Installation et extensions de la brasserie Léopold

La cité des sciences

*1892-1914. Création de la “Cité de la Science” par la Ville et l’Université Libre de Bruxelles sous le mécénat d’Ernest Solvay et Raoul Warocqué entre autres. Édification des instituts de physiologie, d’hygiène, d’anatomie et de sociologie, de l’école de commerce et de l’institut Pasteur.

*1905. Ouverture du Muséum des Sciences naturelles au public

*1914. Rénovation de la tour Eggevoort

*1933. Démolition de l’institut d’hygiène pour la construction de l’institut dentaire Eastman

*1930-1950. Agrandissement du Muséum des Sciences naturelles

*1976. Classement du parc Léopold et de ses grilles

L’arrivée de l’Europe

*1987. Démolition de la Brasserie Léopold

*1987. Classement de l’aile droite du Muséum (ancien couvent)

*1988. Classement de la bibliothèque Solvay et de l’ancien Institut d’anatomie.

*1988.
Début du chantier du Parlement européen sur le site de l’ancienne brasserie Léopold

*1988. Signature d’un protocole d’accord dit « accord cadre » entre l’Association Quartier Léopold, la SDRB et le Groupement des Investisseurs qui opèrent dans le quartier Léopold pour accueillir le Parlement Européen à Bruxelles. Cet « accord cadre » vise à garantir le développement harmonieux et raisonné du quartier du Parlement européen.

*1991-1994. Rénovation de la bibliothèque Solvay

*2002-2003. Restauration et réaménagement du Parc Léopold

*2002-2004. Restauration et extension de l’ancien Institut Pasteur devenu délégation du Land de Bavière

*2004-2007. Restauration de l’aile Janlet du muséum des sciences naturelles

*2009-2011. Rénovation du lycée Jacqmain

Le Parc Léopold aujourd’hui

  • 1 Parlement Européen (anciennes brasseries Léopold)
  • 2 Délégation de Bavière (ancien Institut Pasteur)
  • 3 Institut Eastman (ancien Institut d’hygiène)
  • 4 Lycée Jacqmain (ancien Institut de physiologie)
  • 5 École préparatoire Jacqmain (ancien Institut d’anatomie)
  • 6 Muséum des sciences naturelles (ancien couvent des dames rédemptoristes)
  • 7 Bibliothèque Solvay (ancien Institut de sociologie)
  • 8 Tour Eggevoort
  • 9 Friche Eggevoort

***

Prochains épisodes :

La Bibliothèque Solvay

La Délégation de Bavière

La Friche Eggevoort

À propos de cet article

Publié le mercredi 3 avril 2013

Par
Anah
Dans
Le parc Léopold
Lu à
4500 reprises
Commenté
1 fois
Mots clés:
Vie du quartier européen Histoire du Quartier Léopold et européen de Bruxelles Parc Léopold Galerie

  1. 1 par Garcet Pineros Claire ,Enseignante, Naturaliste, licenciée en sciences politiques, j’habite Bruxelles Avril 2013 à 10:51

    LE PARC LÉOPOLD EST-IL EN DANGER ?

    Vu leur intérêt tant du point de vue historique que du point vue naturaliste la friche Eggevoort et la tour toute proche doivent être valorisés en tant que tels, ils font partie du patrimoine national et cet espace doit être ouvert au public .
    J’ai pu le visiter en compagnie de personnes de toutes nationalités qui ne me contrediront pas.
    Que faire ? Bien à vous, Claire Garcet Pineros